[mode] Valide Story 21084

nantes at web.boum.org nantes at web.boum.org
Mon Jun 21 14:50:53 PDT 2010


Automatic Notification
Date   : Monday, Jun 21 2010, 4:50pm
Action   : Valide Story 21084
Reason   : <not specified>

Link: http://nantes.indymedia.org/article/21084
--- Story 21084 ---
Title   : Rennes : petite chronologie sécuritaire
Subtitle   : 
Topic   : Répression
Region   : Local
Type      : Valide
Language   : Francais (fr)
Author   : Marie-Anne Boutoleau
Organisation   : 
Email   : 
Phone   : 
Address   : 
Related Link   : http://lepotdecolle.ellynn.fr/spip.php?article26
Time Posted   : Monday, Jun 21 2010, 11:07am
--- Summary ---
Pour lutter contre l'amnésie... Liste non exhaustive, n’hésitez pas à compléter.
--- Content ---
- <strong>2 novembre 1992 :</strong> arrêté municipal interdisant la consommation d’alcool en bouteille de verre dans le centre-ville.<br />
<br />
- <strong>12 mai 1995 :</strong> arrêté préfectoral visant à limiter le nombre de bars et débits de boisson en centre-ville.<br />
<br />
- <strong>13 octobre 1997 :</strong> première extension du périmètre d’application de l’arrêté du 2 novembre 1992.<br />
<br />
- <strong>25 mai 2000 :</strong> arrêté municipal interdisant les regroupements de chiens (et donc de leurs propriétaires).<br />
<br />
- <strong>2001 :</strong> arrêté préfectoral interdisant la vente d’alcool dans les épiceries après 20 heures.<br />
<br />
- <strong>2002 :</strong> Bernadette Malgorn devient préfète de région. Une préfète de choc, particulièrement répressive...<br />
<br />
- <strong>4 février 2002 :</strong> vote à l’unanimité de l’installation, pour un coût de 300 000 euros, de seize caméras destinées à « vidéosurveiller » le trafic routier.<br />
<br />
- <strong>15 mars 2002 :</strong> inauguration du métro, de ses caméras et de son règlement absurde.<br />
<br />
- <strong>2003 :</strong> début des affrontements fêtards/CRS le jeudi soir entre Sainte-Anne et Saint-Michel.<br />
<br />
- <strong>13 juillet 2004 :</strong> arrêté préfectoral fixant les horaires de fermeture de bars à heure du matin, sauf dérogation.<br />
<br />
- <strong>22 octobre 2004 :</strong> deuxième extension du périmètre d’application de l’arrêté du 2 novembre 1992.<br />
<br />
- <strong>Automne 2004 :</strong> envoi systématique de CRS dans le centre-ville le jeudi soir, jour de fête.<br />
<br />
- <strong>25 novembre 2004 :</strong> premier emploi d’un canon à eau contre les fêtards.<br />
<br />
- <strong>Février 2005 :</strong> expulsion manu militari du squat de l’Ekluserie par -2°C, en pleine trêve hivernale.<br />
<br />
- <strong>Fin octobre 2005 :</strong> à la demande de la police nationale, les douze bancs de la place Sainte-Anne sont retirés.<br />
<br />
- <strong>Octobre-novembre 2005 :</strong> Ouest France publie une série de reportages entre le 15 octobre et le 19 novembre portant sur « la Bretagne face à ses démons ». Ils sont présentés comme des articles, mais sont en fait rédigés par la préfecture et le service commercial de Ouest-France : Precom. Les jeunes sont encore une fois visés à travers leurs "démons" : alcool (15 octobre), tabac (22 octobre), cannabis (5 novembre), « la fête et ses dérives » (19 novembre). Une page entière à chaque fois.<br />
<br />
- <strong>6 décembre 2005 :</strong> en conseil municipal, Edmond Hervé annonce son intention de renforcer l’éclairage public.<br />
<br />
- <strong>Décembre 2005 :</strong> la préfecture interdit la rave qui a lieu depuis dix ans en marge des Transmusicales. Une émeute s’ensuit.<br />
<br />
- <strong>18 janvier 2006 :</strong> arrêté préfectoral interdisant le centre-ville à « toute personne détenant avec lui un récipient contenant de l’alcool, du jeudi 21 heures au vendredi 6 heures ».<br />
<br />
- <strong>2006 :</strong> Bernadette Malgorn est récompensée pour ses bons et loyaux services en Bretagne et devient secrétaire générale du ministère de l’Intérieur et de l’aménagement du territoire.<br />
<br />
- <strong>2006 :</strong> ouverture du commissariat Sainte-Anne.<br />
<br />
- <strong>2006 :</strong> mise en place de la nuit des quatre jeudis, initiative de la mairie visant à acheter la paix sociale en occupant les jeunes le jeudi soir avec des activités sportives, artistiques ou culturelles, le tout sans alcool.<br />
<br />
- <strong>Octobre 2007 :</strong> arrêté préfectoral interdisant la vente de nourriture à emporter de 2 à 5 heures du matin dans le centre-ville.<br />
<br />
- <strong>Janvier 2009 :</strong> extension du périmètre d’application de l’arrêté d’octobre 2007. Un autre arrêté étend l’interdiction de vente d’alcool au détail à l’ensemble des commerces de la ville, de 22 heures à 8 heures du matin.<br />
<br />
- <strong>11 septembre 2009 :</strong> signature de la « charte rennaise de la vie nocturne » entre la mairie et la préfecture, point dé dapart pour l’installation d’une Uteq dans le centre-ville et des caméras de vidéosurveillance entre Sainte-Anne et Saint-Michel.<br />
<br />
- <strong>17 octobre 2009 :</strong> une manifestation anticarcérale ne peut se tenir, car la police perquisitionne au même moment plusieurs squats. Des dizaines de jeunes subissent contrôles, fouilles et confiscations d’écharpes et de foulards dans les rues et dans les bars de Rennes. Le soir cependant, un nouveau squat, la Grivèlerie, ouvre au 10 rue de Paris. Deux semaines plus tard, il est expulsé au terme d’une procédure d’urgence, GIPN à l’appui.<br />
<br />
- <strong>Fin 2009 :</strong> fermeture du « 1929 », café-concert ouvert en 1994 rue Saint-Michel. Pour la troisième fois en quelques années, la mairie fait jouer son droit de préemption afin de racheter le fonds de commerce et de le remplacer par un commerce de jour. On apprend qu’un autre bar de la rue fait l’objet de négociations semblables. Honoré Puil, conseiller municipal PRG et vice-président de Rennes Métropole chargé de l’urbanisme commercial, de l’artisanat et du tourisme, explique ainsi le sens de la démarche : « donner au quartier Saint-Michel / Sainte-Anne une vocation différente, plus mixte ». En bref, accélérer la gentrification...<br />
<br />
- <strong>Décembre 2009 :</strong> arrêté municipal interdisant la publicité pour la vente d’alcool à domicile sur le territoire de la ville.<br />
<br />
- <strong>Début 2010 :</strong> une Uteq comprenant une vingtaine de policiers débarque à Rennes.<br />
<br />
- <strong>Mars 2010 :</strong> installation de sept caméras panoramiques « expérimentales » de vidéosurveillance entre Sainte-Anne et Saint-Michel.<br />
<br />
— -<br />
<br />
Sources :<br />
 - Particule, « C’est quoi, la nuit ? » n°5, 2001. <br />
 - Particule, « Feu les bancs avant qu’ils ne brûlent », 11 février 2006. <br />
 - Particule, « Voie publique - vie privée », 7 août 2007. <br />
 - Particule, « Les yeux de métropolice », 7 août 2007. <br />
 - Ouest-France, « Alcool, kebabs : l’interdiction de vendre la nuit se durcit », 28 janvier 2009. <br />
 - Ville de Rennes, « Signature d’une charte de la vie nocturne », 11 setembre 2009. <br />
 - AFP, « Vidéosurveillance à Rennes pour encadrer la vie nocturne », 9 septembre 2009. <br />
 - Ouest-France, « Alcool : les livreurs à domicile vont trinquer », 24 décembre 2009. - Ouest-France, « Le 1929, rue Saint-Michel, c’est bientôt fini ! », 10 novembre 2009. <br />
 - GangRennes, « La Grivèlerie est de retour », 29 mai 2010.<br />
 - Wikipedia, « Bernadette Malgorn » et « Discussion : Bernadette Malgorn ».<br />
<br />
Plus d'infos (liens) :




More information about the Imc-france-nantes-mode mailing list