[Imc-liege] De quelques différences entre le sondage d’opinion et le référendum populaire

François Schreuer francois.schreuer at urbagora.be
Mer 6 Mai 06:15:22 PDT 2009


Communiqué

De quelques différences entre le sondage d’opinion et le référendum  
populaire

Une ministre — Marie-Dominique Simonet, pour ne pas la citer — raille  
publiquement |1| le fait que « ceux qui s’offusquent du sondage  
[soient] ceux qui réclament des référendums ».

Ceci mérite assurément quelques explications. Pointons simplement  
trois différences entre le sondage d’opinion et le référendum.

1. Le choix des questions soumis à la discussion démocratique. Dans un  
référendum (ou, en ce qui concerne la Belgique où le référendum  
n’existe pas, une consultation populaire d’initiative citoyenne),  
c’est un mouvement citoyen qui choisit la question à poser (et il lui  
faut alors convaincre des milliers de citoyens pour valider la tenue  
du scrutin). Dans le cas d’une consultation populaire d’initiative  
publique, le choix de la ou des questions est là aussi soumis au débat  
public, puisqu’il réclame le vote d’une assemblée. Qui a décidé du  
questionnaire du sondage voulu par M. Daerden ? Un cabinet ministériel  
en campagne aidé d’un institut de sondage payé par lui.

2. Une interprétation pluraliste des résultats. La diffusion des  
résultats du sondage s’est faite de la manière la moins démocratique  
qui soit : par le biais d’une « fuite » orchestrée (de longue date)  
vers un média particulier. Ce média, compte tenu des résultats dont il  
disposait, aurait pu parler d’« un sondage manipulé », aurait pu  
écrire que « malgré cela, seulement 27% des sondés jugent le projet  
indispensable ». Il a titré sur « 82% de [sondés] favorables », posant  
de ce fait comme base à la discussion un point de vue biaisé sinon  
partial, mettant derechef en demeure de se justifier un mouvement  
associatif qu’une interprétation un brin critique du sondage aurait pu  
conforter. Il n’est toujours pas possible à ce jour au citoyen de  
prendre connaissance en détail des résultats du sondage. Si le  
document de 50 pages contenant les informations détaillées sur le  
sondage est un jour disponible pour le public, ce ne sera probablement  
pas avant que l’effet médiatique ait joué pleinement son rôle  
grossissant et déformant. Voilà une seconde différence avec le  
référendum dont les résultats sont instantanément disponibles pour tous.

3. Un débat public préalable au vote. Tertio, l’organisation d’une  
consultation mène à la tenue d’un grand débat public avant qu’ait lieu  
le vote. Les personnes peu ou mal informées sur la question posée  
disposent du temps de consulter des sources contradictoires pour se  
faire une opinion. Les différences tendances de l’opinion publique ont  
l’occasion de faire valoir leurs arguments dans des « cartes blanches  
» (ces derniers mois, tous les textes soumis par les opposants à CHB  
ont été refusés par les rédactions des grands quotidiens) ou dans des  
débats télévisés (rappelons que jamais un débat télévisé n’a été  
organisé sur CHB). Les résultats du sondage affirment que 100% de  
sondés se sont estimés capable d’une opinion éclairée sur dossier (un  
quart de ceux-ci après avoir reçu une information sommaire de la part  
du sondeur). Outre que ce chiffre est démenti par le sondage lui-même  
(puisqu’il montre qu’une majorité de sondés ont des opinions erronées  
au sujet d’éléments factuels, qui ont fait l’objet d’études techniques  
approfondies), on peut se demander quelle est la nature des «  
explications sommaires » données par l’institut de sondage.

Cette affaire est tellement grossière, tellement cousue de fil blanc,  
qu’elle devrait provoquer un grand éclat de rire libérateur. Voir, en  
la personne de Mme Simonet, une responsable politique de premier plan  
accorder crédit à cette manoeuvre est particulièrement déconcertant.

|1| Le Soir du 5 mai 2009.


François Schreuer
Porte-parole de la coalition «Stop CHB»
Président de l'asbl urbAgora


-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: http://lists.indymedia.org/pipermail/imc-liege/attachments/20090506/ccd73b76/attachment.htm 


Plus d'informations sur la liste de diffusion Imc-liege