[www-features] La Souveraineté Canadienne en danger

Sylvie Dionne sylvie-dionne at globetrotter.net
Sun Nov 28 14:33:48 PST 2004


 Les frontières Canadiennes Mexicaines presque entièrement éliminées

http://www.worldnetdaily.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=41447




Le contrôle territorial du Canada fait partie de l'ordre du jour
géopolitique et militaire US

http://globalresearch.ca/articles/CHO411C.html



Ci-jointes les traductions francaises
-------------- next part --------------
Les fronti?res Canadiennes Mexicaines presque enti?rement ?limin?es 



Rassemblement NAFTA
sur des st?ro?des

Le nouveau plan de s?curit? U.S.-Mexico-Canada
?liminerait presque enti?rement les fronti?res nationales

WASHINGTON - Les fronti?res nationales nord-am?ricaines seraient presque enti?rement ?limin?es dans le cadre des plans consid?r? par des hommes d'affaires seniors et des chefs politiques du Canada, des Etats-Unis et du Mexique pour "NAFTA-plus," la zone continent-large et douanelibre avec une approche commune au commerce, l'?nergie, l'immigration, l'application de loi et la s?curit?.

Un groupe de travail de travail tri-national, pr?sid? par l'ancien ministre de parti lib?ral John Manley, avec le plein support de chacun des trois gouvernements, trace la carte routi?re pour cette nouvelle, plus(large) "bold"alliance cens?e ?tre pour concurrencer l'union europ?enne.  William Weld, l'ancien gouverneur du Massachusetts et  Pedro Aspe, ancien ministre des finances mexicain, joignent Manley sur le pannel qui fait rapport directement au Conseil des relations ?trang?res.

La mission a la b?n?diction formelle de  de Tom Ridge, le secr?taire de s?curit?  des ETATS-UNIS, qui est proche du Pr?sident Bush.

Le comit? est programm? pour publier son rapport le printemps prochain.

L'?limination des fronti?res en suivant l'exp?rience de l'EU semble ?tre en haute priorit? ? l'ordre du jour du pannel.

"Je pense que nous avons eu 11 ans d'incrementalism, et pendant ce temps nous avons vu l'EU augmenter ses fronti?res, ?liminer des fronti?res parmi des pays (membres) et lancer une devise commune," explique Manley dans le magazinel'ambassade diplomatique . "Nous allons devoir fournir une vision qui est plus"bold"que l'incrementalism. Quel est le choix? L'Europe a fait d'?normes ?tapes au cours des ans depuis que NAFTA a ?t? sign?. La Chine est pass?e par un processus transformatif. Au Canada, notre seule puissance est l'acc?s au march? des ETATS-UNIS. Si nous n'allons pas d?velopper et poursuivre comment allons nous employer notre avantage g?ographique pour ?tre la base de notre future prosp?rit?, alors nous allons devoir figurer une autre vision."

"NAFTA-plus" le plan est ?galement d?sign? sous le nom "de l'int?gration profonde." Les sceptiques le voit comme plan pour ?liminer la souverainet? nationale et pour ?roder le concept am?ricain du gouvernement repr?sentatif responsable envers le peuple sous le cadre de la constitution.

Les discussions indiquent jusqu'ici que le Canada, aux termes du nouvel accord, signerait imm?diatement  l'initiative strat?gique de la d?fense de missile des ETATS-UNIS. Le Canada ?galement rendrait ses vastes ressources de bois de charpente disponibles aux ETATS-UNIS et aux march?s mexicains et fournirait un acc?s plus ouvert au p?trole , au gaz naturel et aux ressources  hydro-?lectriques.

D'autres membres du groupe de travail de travail incluent: Le ministre des finances canadien Michael Wilson et Nelson Cunningham de la soci?t? de la consultation de Kissinger d'henry, Kissinger McLarty s'associe.

Article original
http://www.worldnetdaily.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=41447

Traduction Google et Jerome

--------------------
-------------- next part --------------
www.globalresearch.ca  
Centre pour la recherche sur Globalisation  
Mondialisation 
 
Le contr?le territorial du Canada fait partie de l'ordre du jour g?opolitique et militaire US
 

L'annexation du Canada est-il a l'ordre du jour de l'agenda  militaire de Bush? 
par Michel Chossudovsky 

www.globalresearch.ca 23 novembre 2004 

Le URL de cet article est: 
http://globalresearch.ca/articles/CHO411C.html
--------------------------------------------------------------------------------

Le contr?le territorial du Canada fait partie de l'ordre du jour g?opolitique et militaire de Washington comme formul? en avril 2002 par le Defense Secretary Donald Rumsfeld. l'"int?gration binationale" des structures militaires de commande est ?galement contempl?e ? c?t? d'une am?lioration importante dans les secteurs de l'immigration, de l'application de loi et du renseignement. 

? ce tournant critique dans notre histoire et en pr?vision de la visite de George W. Bush au Canada le 30 novembre, une compr?hension de ces issues est centrale ? l'articulation coh?rente des mouvements  de droits pacifistes et civiques. 

Le but de ce rapport d?taill? est d'encourager la discussion et la discussion au Canada et au Qu?bec, aussi bien qu'aux USA. Nous vous saurions gr? de faire circuler cet article largement. Le sommaire peut ?tre exp?di? par email avec un hyperlien au texte complet. 


--------------------------------------------------------------------------------

SOMMAIRE 

Pendant presque deux ann?es maintenant, Ottawa a tranquillement n?goci? un accord militaire  de coop?ration de grande envergure, qui permet aux militaires des USA de franchir la fronti?re et de d?ployer des troupes n'importe o? au Canada, dans nos provinces, et aussi poster les vaisseaux de guerre am?ricains dans les eaux territoriales canadiennes. Cette nouvelle conception du syst?me de la d?fense du Canada est discut?e derri?re les portes ferm?es, pas au Canada, mais ? la base a?rienne de Peterson dans le Colorado, aux si?ges sociaux du commandement nordique des USA (NORTHCOM). 

La cr?ation de NORTHCOM annonc? en avril 2002, constitue une violation flagrante de la souverainet? territoriale canadienne et mexicaine. Le secr?taire Donald Rumsfeld de la d?fense a annonc? unilat?ralement que le commandement nordique des USA aurait la juridiction sur la r?gion nord-am?ricaine enti?re. Le Canada et le Mexique se sont fait pr?senter un fait accompli. La juridiction du commandement nordique des USA comme d?crite par les USA DoD inclut, en plus des USA continentaux, tout le Canada, Mexique, aussi bien que des parties des eaux des Cara?bes et les eaux contigu?s dans les oc?ans pacifiques atlantiques et jusqu'? 500 milles de la ligne des c?tes du Mexique, des USA , du Canada aussi bien que l'Arctique Canadien. 

Le mandat indiqu? de NorthCom est "de fournir l'allignement n?cessaire pour l'espace [ continental ], les d?fenses de terre et de mer, et le soutien critique  des autorit?s civiles de la nation en p?riode du besoin national." 

(Canada-Nous Relations - Association De la D?fense - Juillet 2003, Revue Strat?gique Am?ricaine Canadienne (CASR), http://www.sfu.ca/casr/ft-lagasse1.htm 

On dit que Rumsfeld revendique que "le NORTHCOM - avec toute l'Am?rique du Nord en tant que sa commande g?ographique - 'fait partie de la plus grande transformation du plan unifi? de commande [ UCP ] depuis son commencement en 1947.'" (Ibid) 

Apr?s le refus de Jean Chr?tien de premier ministre pour joindre NORTHCOM, un pr?tendu groupe "consultatif" ? niveau ?lev? de planification binational (BPG), op?rant hors de la base a?rienne de Peterson, a ?t? install? vers la fin de 2002, avec un mandat de "pr?parer les plans d'urgence pour r?pondre [ terre et mer ] aux menaces et aux attaques, et d'autres urgences principales au Canada ou aux Etats-Unis". 

Le mandat du BPG va loin au del? de la juridiction d'un corps militaire consultatif faisant des "recommandations" au gouvernement. Dans la pratique, il n'est ni responsable au congr?s des USA ni envers la Chambre des Communes canadienne. 

Le BPG a un personnel de cinquante planificateurs militaires" canadiens et US, qui ont travaill?  diligemment pendant les deux derni?res ann?es pour ?tablir le fondement de l'int?gration des structures militaires de commande Canadiennes et US. Le BPG fonctionne en coordination ?troite avec Le Comit? militaire de coop?ration Canada-Us au Pentagone, un pr?tendu "panel responsable de la planification militaire commune d?taill?e". 

Globalement parlant, ses activit?s se composent de deux modules principaux: le plan combin? de la d?fense (pdc) et le plan civil d'aide (PAC). 

Le Militarisation des ?tablissements civils 

En tant qu'?l?ment de son plan civil d'aide (PAC), le BPG est impliqu? en soutenant la militarisation continue de l'application de loi civile et des fonctions juridiques aux USA et au Canada. Le BPG a ?tabli "des plans d'urgence militaires" qui seraient activ?s "des deux c?t?s de la fronti?re" dans le cas d'une attaque ou d'une "menace" de terreur. Dans le cadre du plan civil de l'aide du BPG (PAC), ces pr?tendus "sc?narios de menace" impliqueraient: 

"a coordonner la r?ponse aux demandes nationales de l'aide militaire [ des autorit?s civiles ] en cas d'une menace, d'une attaque, ou d'une urgence civile aux USA ou au Canada." 

En d?cembre 2001, en r?ponse aux attaques de 9/11, le gouvernement canadien a conclu un accord avec le chef du Homeland Security  Tom Ridge intitul? "Canada-US Smart Border Declaration."  Envelopp? dans le secret, cet accord remet essentiellement au Homeland Security l'information confidentielle sur les citoyens canadiens et les r?sidants. Il fournit ?galement aux autorit?s des USA l'acc?s aux documents d'imp?ts des Canadiens. 

Ce que ces d?veloppements sugg?rent est que le processus de l'"int?gration binationale" se produit non seulement dans les structures militaires de commande mais ?galement dans les secteurs de l'immigration, de la police et du renseignement. La question est ce qui sera laiss?e  dans la juridiction du Canada comme nation souveraine, une fois ce processus continu de l'int?gration binationale, y compris le partage et/ou la fusion des banques de donn?es, sera accompli? 

Le Canada et le NORTHCOM 

Le Canada doit prendre une d?cision au printemps 2005 pour son adh?sion ?  NORTHCOM. 

Aucun doute, l'issue sera pr?sent? au Parlement en tant qu'?tant "dans l'int?r?t national". Il "cr?era des emplois pour des Canadiens" et "rendra le Canada plus s?curitaire". 

En attendant la discussion,  la participation du Canada au bouclier ballistique de missile des USA servira ? d?tourner l'attention publique loin de la question plus fondamentale de l'int?gration militaire nord-am?ricaine qui implique l'acceptation du Canada non seulement du bouclier ballistique de missile, mais de l'ordre du jour entier de guerre des USA, y compris des hausses significatives dans les d?penses pour la d?fense qui seront assign?es ? un programme nord-am?ricain de la d?fense command? par le Pentagone. 

Et finalement ce qui est en jeu derri?re la rh?thorique c'est que le Canada cessera de fonctionner comme nation: 

Ses fronti?res seront command?es par des fonctionnaires des USA et l'information confidentielle sur des Canadiens sera partag?e avec le Homeland Security Us. 

Les troupes des USA et les forces sp?ciales pourront entrer dans le Canada en raison d'un arrangement  binational. 

Des citoyens canadiens peuvent ?tre arr?t?s par des fonctionnaires des USA, agissant au nom de leurs contre-parties canadiennes et vice versa. 

Mais il y a quelque chose peut-?tre bien plus fondamentale en d?finissant et en comprenant o? le Canada et les Canadiens se tiennent comme nation. 

Le monde est au carrefour de la crise la plus s?rieuse dans l'histoire moderne. Les USA ont lanc? une aventure militaire qui menace le futur de l'humanit?. Ils ont formul? les d?coupes d'un projet imp?rial de la domination du monde. Le Canada est contigu "au centre de l'empire". Le contr?le territorial du Canada fait partie de l'ordre du jour g?opolitique et militaire des USA. 

Les lib?raux comme le parti conservateur d'opposition ont accept? l'ordre du jour de guerre des USA. En endossant  "l'int?gration Canada-Us" dans les sph?res de la d?fense, de la s?curit? de patrie, de la police et du renseignement, le Canada devient non seulement un membre a part enti?re de la coalition de George W. Bush's il participera directement, par les structures militaires int?gr?es de commande, dans l'ordre du jour de guerre des USA en Asie centrale et au Moyen-Orient, y compris le massacre des civils en Irak et en Afghanistan, la torture de POWs( prisonner of war), l'?tablissement des camps de concentration, etc... 

Sous une commande nord-am?ricaine int?gr?e, une doctrine nord-am?ricaine de s?curit? nationale serait formul?e. Le Canada serait oblig? d'embrasser la doctrine militaire de pr?emption de Washington, y compris l'utilisation des ogives nucl?aires en tant que  moyen pour sa d?fense , qui a ?t? ratifi?e par le s?nat des USA en d?cembre 2003. (voir le Michel Chossudovsky, l'option nucl?aire des USA et l'"guerre sur le terrorisme" http://globalresearch.ca/articles/CHO40?.html mai 2004) 

D'ailleurs, l'int?gration binationale dans les secteurs de la s?curit? de patrie, l'immigration,le maintien de l'ordre ? la fronti?re du Us-Canada, pour ne pas mentionner la l?gislation anti-terroriste, impliquerait l'acceptation des  police d'?tats commandit? par les USA, ses politiques racistes, son "profilage ethnique" dirig? contre les musulmans, l'arrestation arbitraire des activistes pacifistes. 


--------------------------------------------------------------------------------



More information about the www-features mailing list